Les opportunités d'emploi dans le pétrole en Afrique

Les opportunités d'emploi dans le pétrole en Afrique

Malgré le défi de développement auquel elle fait face actuellement, l'Afrique a un bel avenir devant elle. La clé de la réussite pour les pays africains réside évidemment dans la volonté d'explorer les créneaux qui rapportent comme le secteur pétrolier. Mais quelles sont justement les opportunités d'emploi dans le pétrole en Afrique ? Tour d'horizon ci-dessous sur ce sujet.

De l'or noir en Afrique

Depuis des années, les yeux se rivent toujours vers les pays arabes lorsqu'il s'agit d'exploitations pétrolières. Cette réalité a tendance à faire oublier parfois l'Afrique, un continent qui révèle parmi ses richesses naturelles de l'or noir. En effet, selon des données publiées en 2015, 20 pays ont été identifiés comme producteurs de pétrole en Afrique.

Il est ainsi logique de parler dorénavant du développement du continent via l'exploitation du pétrole. Une bonne gestion des revenus issus de la production pétrolière garantira l'essor des pays concernés. Pour les jeunes, trouver de l'emploi issu du pétrole en Afrique deviendra également une réalité. Comme le secteur pétrolier est un domaine qui fait travailler beaucoup de personnes, son exploitation aboutira à la création de milliers d'emplois sur le continent. Des géologues aux ingénieurs, sans oublier les personnels administratifs, l'exploitation des ressources énergétiques implique effectivement le recrutement de travailleurs aux profils variés.

Quel est l'avenir de l'exploitation du pétrole en Afrique ?

Sur le long terme, l'exploitation de l'or noir profitera à l'Afrique car elle contribue au développement de nombreux pays africains. La réalité sur le continent évolue évidemment sans cesse compte tenu des différents facteurs. Affaibli par des attaques fréquentes d'oléoducs, le Nigéria venait d'être détrôné par l'Angola qui a su faire monter sa production de pétrole jusqu'à 1,62 million de barils par jour. Au Congo, le projet Moho promet un nouvel espoir aux investisseurs tandis qu'au Kenya, l'annonce du début de production pétrolière en 2016 a suscité beaucoup d'engouement auprès de la population.

Les régions pétrolifères du continent africain intéressent aujourd'hui de plus en plus les investisseurs. Travaillant de concert avec les autorités locales, les producteurs et les négociants investissent massivement dans le secteur pétrolier sur le continent. Par conséquent, on constate une création d'emplois et un impact positif sur l'économie globale de ces pays.

Pourquoi travailler dans le secteur pétrolier ?

Ayant la population la plus jeune au monde, l'Afrique se trouve constamment confrontée au problème de chômage. Les jeunes diplômés ont du mal à intégrer le marché de l'emploi pour diverses raisons, notamment par manque d'expérience. Il faut admettre aussi qu'en Afrique, les offres d'emploi manquent cruellement malgré la volonté de ces jeunes de travailler.

Lancée en 2004 après la création de Philia Consulting, Philia se concentre sur le négoce des ressources énergétiques (pétrole brut, essence, diesel, etc.). Ce groupe, ayant parmi ses principaux fondateurs Jean Philippe Amvame, s'intéresse de près aussi à l'Afrique. Sa présence sur le continent signifie évidemment son investissement dans le domaine pétrolier et la création d'emplois.

Entreprise genevoise au caractère international, Philia a préféré faire de la diversité culturelle sa force. A l'heure actuelle, jusqu'à 15 nationalités différentes composent la cinquantaine d'employés qui travaillent au service du groupe. Une telle ouverture ne pourra indéniablement qu'inciter les nombreux jeunes d'Afrique à explorer l'horizon pétrolier pour un métier d'avenir.

Nos Sujets